Vivre Dans le Péché, Gouverner Dans le Mensonge

Vivre Dans le Péché, Gouverner Dans le Mensonge

Qu'est-ce que le républicanisme libanais ? Un ensemble d'institutions ? Un mot de la langue de bois politicienne ? Une idée utopique ?

La république est un engagement risqué en faveur de la liberté de la part de ses défenseurs.

La république, plus qu'une phase de l'histoire ou un système politique, c'est d'abord une idée.

Le consensus républicain est un type spécifique d'unité politique qu'il s'agit de 
préciser.

La violence peut faire des hypocrites. On ne persuade point quand on fait retentir partout les menaces. Accordons à tous la tolérance civile car « il y a de l'absurdité dans l'intolérance ».

Nous approchons le centenaire de la République du Grand-Liban. Hélas, demeure la fameuse formule de feu Georges Naccache : « Deux négations ne font pas une nation. » 

Ce n'est point le système politique qui est en jeu, car il n'en a jamais existé, mais une ombre de système. C'est le système D, celui de la débrouillardise individuelle, qui a toujours prévalu selon la situation politico-sécuritaire et sociale du moment au détriment des intérêts de la communauté. 

Le comble de la dérision et du mensonge consistait à affirmer tout haut que les Libanais constituaient un seul peuple, uni, construisant un avenir commun à tous ses fils. Les individus vivant sur cette terre qu'est le Liban ont prouvé qu'ils constituaient des tribus sectaires où le mot d'ordre, même entre membres d'une même tribu confessionnelle, reste : haïr et abolir. 

Avons-nous une seule fois, pendant les quatre-vingts ans passés de l'histoire du Grand-Liban, cherché à définir l'identité nationale en laquelle nous nous reconnaissons ? Nous sommes-nous posés une seule fois la question suivante : Qu'est-ce qu'être libanais ?

Allons-nous avoir le courage d'y répondre et réfléchir sur l'idéal républicain?

Georges E. SALWAN

Avocat

Professeur à l'UL

 

Source: Kataeb.org