Aoun et Hariri félicitent les Libanais pour le début du mois de ramadan

Aoun et Hariri félicitent les Libanais pour le début du mois de ramadan

Le président libanais Michel Aoun et le Premier ministre désigné Saad Hariri ont félicité lundi les Libanais et notamment les musulmans, à l'occasion du début du mois de ramadan qui commence mardi au Liban.

"Avec l'avènement du ramadan, le mois du jeûne, de la tolérance et du pardon, je félicite les Libanais en général et les musulmans en particulier", a twitté le président de la République. "Que Dieu accepte le jeûne de ceux qui jeûnent", a ajouté le chef de l'État.

"Je félicite les Libanais, et surtout les musulmans d'entre eux pour le mois béni de ramadan (...)", a affirmé pour sa part Saad Hariri sur son compte Twitter. "Je demande au Dieu tout-puissant que nous puissions élever notre patrie, le Liban, vers le meilleur", a-t-il imploré, souhaitant un "bon ramadan à tous".

Le Premier ministre sortant Hassane Diab avait félicité hier les Libanais à cette occasion et souhaité que le Liban "sorte de sa profonde crise, et que Dieu inspire les forces politiques à faire prévaloir l'intérêt national en formant un gouvernement dès que possible, afin d'alléger les souffrances des Libanais".

Dar el-Fatwa, la plus haute autorité religieuse sunnite, a annoncé que le mois de ramadan commencera mardi au Liban. Le bureau du dignitaire chiite Mohammad Hussein Fadlallah avait lui aussi annoncé que ce jour là marquera pour sa communauté le premier jour du jeûne.

Le mois de ramadan correspond au neuvième mois lunaire de l'année musulmane et célèbre la révélation du Coran au prophète Mahomet par l'archange Gabriel. Ce mois constitue l'un des cinq piliers de l'islam, avec la profession de foi, la prière, l'aumône et le pèlerinage. Pendant le ramadan, les musulmans doivent s'abstenir de manger, de boire, de fumer et d'avoir des rapports sexuels du lever au coucher du soleil. Le jeûne est rompu chaque soir par l'iftar.

Source: Orient le jour