Un seul PCR sera demandé à l'arrivée au Liban pour les voyageurs ayant reçu 2 doses de vaccin

Un seul PCR sera demandé à l'arrivée au Liban pour les voyageurs ayant reçu 2 doses de vaccin

Les passagers souhaitant se rendre au Liban et ayant reçu deux doses d'un vaccin anti-Covid, au moins quinze jours avant leur départ, n'auront pas à passer de test PCR dans leur pays d'origine, a rappelé la direction générale de l'aviation civile dans une circulaire. Ils devront toutefois se soumettre à un test de dépistage à leur arrivée à l'Aéroport international de Beyrouth (AIB). 

L'administration souligne que cette mesures s'applique aux voyageurs qui ont été vaccinés au Liban, aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, dans les pays européens ou asiatiques, en Égypte, en Algérie, au Maroc et en Tunisie. 

Tous les autres voyageurs, vaccinés avec une seule dose ou non-vaccinés, doivent se soumettre à un PCR avant leur voyage et un autre à leur arrivée à l'AIB.

Cette mesure avait déjà été annoncée il y a deux semaines par le ministère de la Santé, qui avait souligné que cette disposition s'appliquait à toutes les personnes entrant au Liban par voie terrestre, maritime ou aérienne. Le ministère avait précisé qu'en cas d'administration d'une seule dose, un test PCR reste exigé pour tout déplacement vers le Liban.

Le pays a dépassé cette semaine le seuil du demi-million de personnes contaminées depuis le début de la pandémie en février 2020, parmi lesquelles 6.809 sont décédées.

Source: Orient le jour